Figures & As

/Figures & As
Figures & As2017-11-16T22:26:11+00:00

Les Personnages choisis.

 

-Pour la Noblesse (le Pique):

Le Roi : Pierre Terail de Bayard (connu sous le nom du Chevalier Bayard) « le chevalier sans peur et sans reproche ».

Nous lui avons donné la figure du chevalier Bayard (Pierre Terail de Bayard), né en 1476 à Pontcharra en Isère, et mort d’une flèche dans le dos le 30 avril 1524 en Italie. C’est un noble qui se fait particulièrement remarquer durant les guerres d’Italie. Devenu très jeune un guerrier hors norme, il s’illustre dans beaucoup de batailles . Il est à l’origine du personnage du “chevalier sans peur et sans reproche” qui incarne les valeurs de la chevalerie française à la fin du moyen âge.Beaucoup d’écoles et  de lycées portent son nom et de nombreuses statues ont été érigées à son effigie en France.Il est représenté ici dans un habit de noblesse, portant la lance qui lui valut de remporter de nombreux duels de chevalerie.Les flocons, derrière lui, rappellent le mois de décembre et les montagnes des Alpes.

La Dame : Mathilde d’Albon duchesse du Dauphiné.

C’est Mathilde d’Albon, femme du comte d’Albon Guigues III, première comtesse de Savoie,née en 1110 et morte en 1145.Connue pour sa cruauté, elle est représentée  ici avec le poignard de l’assassin , en tenue traditionnelle des femmes du moyen âge.Les gouttes de pluie derrière elle symbolisent le mois “Pluviose” et évoquent aussi les gouttes de sang que son mari a fait couler pendant toutes les guerres qu’il a provoquées.

Le Valet : Le duc de Lesdiguières (connu comme le renard des Alpes).

Le Duc de Lesdiguières. de son vrai nom François de Bonne né le 1er avril 1543 à Saint Bonnet dans les Hautes Alpes et mort le 28 septembre 1626. Il fut le dernier connétable de France. Henri IV (roi de France) le surnomma le Renard des Alpes car il était rusé et fin stratège. Il participe aux guerres de Religion et à la Guerre Franco-Savoyarde. Il fut gouverneur de Grenoble (1591) et du Dauphiné (1612), Maréchal de France et chevalier des ordres du Roi.Représenté en armure et en côte de maille, un claymore à la main. Les têtes de morts incrustées dans son armure rappellent les nombreux morts infligés à ses adversaires.Dans le fond de la carte on aperçoit le vent, symbole du mois de mars.

-Pour la Bourgeoisie (le Carreau):

Le Roi : Antoine Barnave (initiateur de la de la journée des tuileries à Grenoble)

Nous avons choisi pour représenter la bourgeoisie grenobloise  Antoine-Pierre-Joseph-Marie Barnave. Né le 22 octobre 1761 à Grenoble, et mort le 29 novembre 1793 à Paris guillotiné. Homme politique français et écrivain, il organise la célèbre “ journée des tuileries”. Il était connu pendant la révolution pour jouer un double jeu politique. Figure de l’extrême gauche de l’époque. Il était un orateur hors du commun lorsqu’il prenait la parole à l’Assemblée Constituante. Conseiller secret de Marie-Antoinette il est partisan d’une monarchie limitée. La supercherie ne durera qu’un temps il est arrêté et guillotiné. Sur la carte on aperçoit sur le costume de Barnave deux guillotines qui rappellent comment il mourût. Dans sa main droite une canne en or et dans sa main gauche une bourse remplie de pièces symbolisant la richesse des bourgeois de l’époque. Son air hautain traduit l’infamie dont on a accusé le personnage. Dans son dos, des bourgeons symbolisant le mois de la germination (Germinal).

La Dame : Femme de la bourgeoisie du moyen âge gantée faisant référence à l’industrie gantière de Grenoble et de sa région au XIXème siècle.

N’ayant trouvé aucune femme célèbre issue de la bourgeoisie en région grenobloise, nous avons choisi d’illustrer cette carte par une femme en costume traditionnel de bourgeoise au moyen âge. On la voit de profil munie d’un gant, qui fut pendant très longtemps l’activité  industrielle et artisanale  principale à Grenoble. Sur sa veste on retrouve la rose symbole de Grenoble. Sur sa manche l’abeille qui butine les fleurs du mois Floreal mais qui est aussi sur les armoiries de la ville de Grenoble. Dans le fond des fleurs représentant le mois Floréal.

Le Valet : Stendhal (célèbre écrivain grenoblois).

Marie-Henri Beyle alias Stendhal né le 23 janvier 1783 à Grenoble et mort à Paris 23 mars 1842. Un romancier connu du monde entier à travers des romans comme  Le Rouge et le Noir ou La Chartreuse de Parme. Il consacre sa vie aux arts et à l’amour. Il est l’égal de Balzac Hugo Flaubert ou encore Zola. Il fut toute sa vie ébloui par l’Italie et son raffinement. Il est enterré au cimetière de Montmartre à Paris. Une université porte son nom, une rue de Paris et un buste de Pierre Lenoir le représente. Sur son costume fait comme un livre ouvert en souvenir de son talent de romancier on distingue deux couleurs: le rouge et le noir en référence à son roman le plus célèbre. La petite étoile qu’il porte comme un titre nous rappelle qu’il était franc-maçon. En arrière plan une branche d’arbre fruitier pour symboliser le mois de Prairial.

-Pour le Clergé (le Coeur):

Le Roi : Saint Bruno fondateur du monastère des moines chartreux ( dans le massif de la Chartreuse)

Nous avons choisi Saint Bruno né à Cologne en Allemagne vers 1030 et mort le 06 octobre 1101. Il est le fondateur de l’ordre des Chartreux, béatifié en 1514. En 1084 et sur les conseils de l’évêque de Grenoble il fonde le fameux Monastère de la Grande Chartreuse. Les moines y vivent isolés et silencieux. Il est vénéré en Italie (région Calabraise) en Espagne et en France. Il tient dans sa main droite le bâton de pèlerin du moine orné de la croix de Saint Bruno .Les grappes de raisin renvoient au mois des vendanges : Vendémiaire.

La Dame : Louise de Ponsonnas fondatrice à Grenoble du monastère Sainte Cécile.

Louise de Ponsonnas née le 22 septembre 1602 est la fondatrice principale du  Monastère Sainte Cécile de Grenoble. Elle est représentée ici en habit de nonne un chapelet à la main. Les brumes du fond de la carte rappellent le mois d’octobre (brumaire).

Le Valet : Un moine chartreux détenteur de la recette de la délicieuse liqueur de Chartreuse connue dans le monde entier.

Un simple moine chartreux inconnu représente le valet de Coeur. Sur la carte on distingue les champignons de l’automne et les brindilles de génépi à la base de la célèbre liqueur de Chartreuse. La faux, qui sert à récolter les herbes pour la liqueur, est aussi celle de la mort.

-Pour les Paysans (le Trèfle):

Le Roi : Louis Mandrin spécialiste de la contrebande de tabac, faux monnayeur et bandit de grand chemin dans le Dauphiné.

Le roi de trèfle est symbolisé par Louis Mandrin, né le 11 février 1725 à Saint Étienne de Saint Geoire en Isère, et mort le 26 mai 1755. Fils de marchands du Dauphiné , surnommé « Belle Humeur »,il voit son frère et son meilleur ami pendus à Grenoble pour faux monnayage. Il déclare la guerre aux collecteurs de taxe, et devient le plus célèbre contrebandier de France. Son activité s’étend au sud est, à l’est et au centre de la France. Il se réfugie dans le Duché de Savoie où il commande alors plus de 500 hommes. Il est trahi par deux des siens et finit écartelé à Valence le 26 mai 1755 devant près de 6000 curieux. Sur la carte on retrouve Mandrin habillé d’un costume avec des roues rappelant comment il mourut. Des épis de blés façon révolution française, symbole des paysans et du peuple dont il était originaire. Autour de son cou, une pièce de monnaie pour le faux monnayage qu’il effectuait. Et des billets en guise de col de costume. Dans sa main droite une cigarette qui était l’activité de contrebande principale du personnage.

La Dame : La Fée Mélusine des grottes de Sassenage en Dauphiné.

Elle était le symbole de la croyance populaire, on dit qu’elle apparaissait sous forme de sirène dans les cuves d’eau des grottes et qu’elle jetait des sorts aux malheureux qui l’apercevaient. Comme pratiquement aucune femme de la paysannerie n’avait de chance d’atteindre la célébrité, nous avons choisi un personnage de légende souvent cité dans l’histoire des Cuves de Sassenage très proches de Grenoble : La fée Mélusine, mi-femme mi-poisson,au dire des paysans, vivait dans les eaux des cuves et jetait un sort à quiconque tentait de l’apercevoir. Sur la carte, elle est représentée en costume traditionnel des paysannes du moyen âge, et on peut apercevoir sa queue de femme-poisson. Sur la carte Mélusine est représentée en costume traditionnel des paysannes au moyen âge. Dans le fond on aperçoit sa queue de femme poisson. Et dans le ciel un soleil représentant le mois de Thermidor.

Le Valet : Crixus l’Allobroge est le bras droit de Spartacus lors de la révolte des esclaves sous l’empire romain.

Il est hors de la période couverte par le jeu mais il est un personnage trop important de notre région pour ne pas figurer dans ce jeu. Crixus le mirmillion, mort en -73 avant J.C. est un esclave Gaulois Allobroge (de la région alpine dont la capitale était Grenoble). D’abord gladiateur, il fut le bras droit de Spartacus dans la révolte des esclaves et alors que ce dernier partait avec ses hommes vers la Gaule, Crixus lui voulut détruire Rome… Il y trouva la mort.     Sur la carte on retrouve Crixus avec ses chaînes d’esclave. Son glaive et son bouclier et casque typiques du gladiateur mirmillion. Sur le bouclier des fruits symbolisant le mois Fructidor.

Les As

Les As ont été tous travaillés en grand format, et composés d’éléments symbolisant chacune des 4 saisons.

-L’As de Pique: représentant l’hiver par un pic montagneux enneigé (le jeu prend ses racines dans les Alpes), avec un torrent descendant de la montagne et recraché par un diablotin évoquant les gravures de la renaissance. L’eau du torrent se déverse sur un bandeau parchemin sur lequel est écrit : La Noblesse. Des stalactites de glace tombent des courbes de l’As. Deux Hermines blanches se font face au centre de l’as, ces animaux sont le symbole de la Noblesse et ont le pelage blanc en hiver.

-L’As de Coeur: Plusieurs éléments caractéristiques de l’automne et de la religion sont ici représentés. Des citrouilles et des amanites phalloïdes, une croix renversée, référence à l’Antéchrist, qui évoque aussi le vice que représente le jeu de cartes pour les religieux au moyen âge, en effet le Pape avait fait interdire les jeux de cartes. Sur le bandeau parchemin il est écrit : Le Clergé.

-L’As de Carreau: représentant le printemps par une hirondelle vue de dessous en plein vol et d’un papillon vu de face. Leurs contours forment un losange comme un carreau. De petites fleurs de muguet comblent le vide entre les deux animaux. Cette fois le bandeau parchemin traverse l’As et on peut y lire : La Bourgeoisie.

-L’As de Trèfle: représentant l’été par des épis de blés, des lunes souriantes et faisant la moue ( en été la lune est souvent très visible et les paysans de l’époque pensaient qu’elle influait sur les récoltes) ainsi que le soleil comme sur les gravures de la renaissance. Le bandeau parchemin indique la famille : Les Paysans.

Le Joker

Pour ces deux cartes qui sont souvent utilisées par beaucoup de Cartomanes et Magiciens, nous avons choisi d’illustrer un lieu de notre région symbolisant le Moyen Age, avec un aspect ésotérique et mystérieux. Pour cela la Tour Sans Venin semblait inévitable. Située à 666 mètres d’altitude sur les contrefort du massif du Vercors, ancien vestige d’un château du XIIIème siècle, beaucoup d’hypothèses circulent concernant l’origine de son nom. En effet selon la légende, aucun animal rampant ne s’approche de ce lieu, ni serpents ni lézards. Pour cela nous avons décidé de symboliser sur la carte des serpents fuyant les ruines de la tour. C’est tout ce mystère que nous avons voulu associer au Joker qui bien souvent dans un jeu de cartes est une carte à part.

La Gaff Card:

Pour les magiciens nous avons rajouté une carte supplémentaire permettant de faire des tours de magie spéciaux: un trois de pique avec un dos blanc.

Bastille Chartreuse Card Club Gaff Card